i
Rechercher dans l'intégrale de la musique

Interprète, académie de musique, avocat spécialisé, pop-rock, compositeur, instrumentiste...
The MJQ Project

The MJQ Project

sous-catégories : Groupes (musiques actuelles) genres : Jazz

Eté 2000... le MJQ Project débute sa mise en place d'une des plus intenses et ambitieuses rétrospectives dans le monde du jazz: la musique du Modern Jazz Quartet.
Après des mois de transcription minutieuse,leur musique originale résonne à nouveau en public. Les musiciens du MJQ Project combinent fortes compositions et arrangements rares de John Lewis avec leurs propres improvisations; ils alternent(comme leurs prédécesseurs)rigoureux jeux d'ensemble et le blues de Milt Jackson.

Entretemps,gràce à la stabilité de leur travail régulier,le MJQ Project commence à comprendre quelle était "l'arme secrète" du Modern Jazz Quartet:des musiciens,par la connaissance de l'un et de l'autre,peuvent créer un environnement idéal pour un swing puissant,relax et créatif...
Tranquillement,on peut parler ici d'une union heureuse entre la musique de chambre et un souple et élégant "jazztrain" à grande vitesse. La réconciliation entre ces deux mondes légitime le respect pour le travail accompli par le MJQ Project... Il se rend accessible tant au mélomane qu'à l'enthousiasme du jazzfan.

Le "MODERN JAZZ QUARTET" Un peu d'histoire...

Selon une légende, la création du Modern Jazz Quartet, probablement un des cinq plus grands quartettes de l'histoire du jazz, est le fruit du hasard. Tout aurait commencé à cause d'une... tempête de neige. Au début des années 50, Milt Jackson fut engagé dans le big-band de Dizzy Gillespie. Au piano, il y avait John Lewis. A la contrebasse, il y avait Ray Brown alors que Kenny Clarke siégeait derrière la batterie. Jackson avait suggéré à Gillespie de le laisser jouer en compagnie de la formation rythmique. Le chef acquiesce. Les autres montent sur la scène. Ils jouent du blues et ce Round About Midnight que Jackson enregistra avec Thelonious Monk. Evidemment, cela donne des idées à Jackson ainsi qu'à John Lewis qui, l'un comme l'autre, souhaitaient s'affranchir de leurs patrons respectifs, à savoir: Charlie Parker, Thelonious Monk, Miles Davis et Gillespie. Aussi volontaire que Lewis était discret, Jackson fonda le Milt Jackson Quartet. Ray Brown partit rejoindre Peterson. Il fut remplacé par Percy Heath alors que Kenny Clarke, parti s'installer en France, fut remplacé par Connie Kay.

Et pendant plus de quarante ans...le Modern Jazz Quartet ne cessa de composer et d'interpréter des musiques qui ne cédèrent pas un instant aux sirènes des moments. Entre le classicisme de Lewis et le blues de Jackson, le Modern Jazz Quartet demeure un modèle d'équilibre entre le très recherché, le sophistiqué et la simplicité. (texte: Serge Truffaut-Le Devoir-édition internet)

Votre feedback est le bienvenu.

idlm, l’intégrale de la musique s’est donné pour mission de recenser tous les professionnels de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Vous êtes – ou vous représentez – The MJQ Project? Vous souhaitez modifier cette fiche? Faites-nous part de vos commentaires.

×