i
Rechercher dans l'intégrale de la musique

Interprète, académie de musique, avocat spécialisé, pop-rock, compositeur, instrumentiste...
Crapulax

Crapulax

sous-catégories : Projet solo (musiques actuelles) genres : Musiques Urbaines (hip hop, rap)

Camilo Escobar Lehmann alias Crapulax découvre le rap comme beaucoup, durant son adolescence. Fils d'un artiste peintre et d'une comédienne, tous deux chiliens militants ayant fuit la dictature de Pinochet, il développe un goût pour les arts-plastiques... et la rébellion qui l'emmènera naturellement vers le tag. Avec son crew CST, il frappera Bruxelles, « Reem » pour Reamador, le premier alias qu'il gardera jusqu'à maturité. Ensuite arrivera Crapulax...

En 97, il caresse les mots et débute dans le rap. Freestyle de rue, freestyle de parc, l'amour est né. Avec son frère Lanceflow et leur acolyte - qui prendra le nom de « Carlsberg Slim » - ils créent le Bunker. Fort de ses talents, le collectif va s'illustrer dès le début des années 2000 sur chaque compile qui compte : Tapage, 9 minutes, La face C, etc, jusqu'à Dès le Dépar qui consacre le Bunker avec Loosin' the night. Dans la foulée, Lanceflow sort son projet solo « Orgie Dans Le Son » en 2008. Le Bunker se trouve une nouvelle fois sous la lumière et grave pour de bon son nom dans le béton de la scène hip-hop bruxelloise. Référence, Les femmes savent pourquoi ; Camilo alors Reamador épaule son frère sur l'opus et affine son style.

Crapulax va naître...

Sa période de gestation : travailler dans les bars du centre-ville ! Toujours loin de la came, jamais loin d'une pintje, Crapulax aiguise sa plume. Ses influences se précisent. Des High & Mighty, Wu-Tang, Soul Assassins, Fabe, Iam ou autre Gangstarr de son adolescence, aux Deep Purple, José Feliciano et Victor Jara de son enfance ; le zinneke se laisse pousser le bide à rimes. Des projets plein la tête, il se laisse bercer par des Sean Price, des Dipset, des Seth Gueko, des Flynt, des Dilated People, des Mobb Deep...

En 2013, Le Bourgmestre débarque. Un premier Street album pour se mettre en jambe. Le clip « Ça m'fait de la peine » transpire la sueur, la saleté et la bière... Tout ce qui fait Crapulax...

2014, premier vrai album studio. Avec « Violence Gratuite et Flûte de Pan » il dévoile l'étendue de son savoir-faire. Malgré une vulgarité légendaire, Crapulax montre avec ce projet qu'il est largement plus que le « MOFOKE » auquel on le résume souvent. Avec Dj Proceed, il défendra son album, notamment sur la scène du Botanique au festival « Lezart Urbains »

L'alcool continue à couler sous les ponts mais le fieu ne peut en rester là.

Une Poignée de Punchlines et quelques featurings plus tard... 2017 Plus fort d'une famille qui s'agrandit avec la naissance de sa fille ; c'est plus déterminé que jamais qu'il sort « Le Bourgmestre vol 2 – Yvan Meilleur ». Proceed cède la place à Smimooz, ce qui, pour le rappeur marqué par « Une Balle Dans La Tête » de De Puta Madre, est un accomplissement en soi.

Le reste de l'histoire est à écrire..."

Votre feedback est le bienvenu.

idlm, l’intégrale de la musique s’est donné pour mission de recenser tous les professionnels de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Vous êtes – ou vous représentez – Crapulax? Vous souhaitez modifier cette fiche? Faites-nous part de vos commentaires.

×