L’intégrale de la musique

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé le 21 mai de mettre en place un mécanisme de garantie pour les organisateurs de festivals: un fonds de garantie qui sera doté de 5 millions d’euros et organisé via le fonds ST’ART Invest.

Ils le réclamaient depuis longtemps... ça a véritablement tardé mais les festivals pourront bénéficier d'une aide dans le cas où ils devraient annuler en dernière minute leur manifestation. Soyons réalistes, ceci ne concerne que les quelques événements qui n'ont pas déjà déclaré forfait. Certains organisateurs pourront donc travailler un peu plus sereinement et pourront couvrir les frais engagés en cas d'annulation.

Parallèlement à cette déclaration gouvernementale, la Fédération des Festivals FWB a publié aujourd'hui un communiqué réclamant une mise au clair des protocoles sanitaires découlant du dernier CODECO. De nombreuses zones d'ombre, de flou et d'incohérence ne permettent toujours pas de préparer dans des conditions balisées ce qui peut encore être sauvé. "L’arrêté ministériel qui donne une existence légale aux protocoles sanitaires n’a, lui, toujours pas été publié à ce jour. Du temps à nouveau perdu, alors que l’extrême urgence est de rigueur pour les derniers festivals encore debout et ceux, reportés, qui envisageraient une édition alternative ou réduite", peut-on y lire. Hurry up !