i
Rechercher dans l'intégrale de la musique

Interprète, académie de musique, avocat spécialisé, pop-rock, compositeur, instrumentiste...
Sacha  Toorop

Sacha Toorop

sous-catégories : Voix, Guitare (interprète), Batterie (interprète), Basse (interprète) genres : Pop - Folk - Rock, Chanson

Tout petit déjà, Sacha Toorop est né. En 1970. Un père batavo-javanais, rocker à strass et une mère flamande en Wallonie le prédisposent à tous les voyages, à toutes les ouvertures et le baignent dans la musique de bien des horizons. Son père et une scolarité intermittente lui permettent d’aborder davantage les musiques, les instruments puis de s’y plonger sans retour. Batterie, basse guitare, percussions, claviers, … autant de cordes qui s’accumulent à son arc. Depuis tout petit déjà, Sacha est curieux de tout. Il parle plusieurs langues de manière impulsive, dessine, écrit, compose, chante, lit, écoute, raconte, rencontre, … Quelques années de sessions, d’improvisations, de groupes et de jam, avec d’autres mohicans, hurons et iroquois des caves, garages et recoins plus ou moins insonorisés finiront de peaufiner sa formation.

En 1993, rencontre avec la tribu « Back to Normal » et Ted Milton « Blurt ».

En 1993 et 1994, tournée internationale avec Ted Milton pour le Biggest Blur of All Tour qui comportait pas moins de 19 musiciens.

En 1995, rencontre fortuite avec Dominique A qui l’emmène en tournée pendant un an et demi.

En 1996, Sacha sort un premier album quatre-titres, Welcome enregistré à Huy en haut d’un escalier, sous la houlette générique Zop Hopop.

En 1997, Françoiz Breut l’invite pour l’enregistrement, entre Liège et Rennes, de son premier disque. S‘ensuivent 25 dates de tournée française.

En 1998, Sacha enregistre son premier album 13 titres, Red Poppies, produit par la Soundstation de Liège. Dans la même année, voyage à New-York, pour l’enregistrement Remué de Dominique A ; Bruxelles et Paris pour Pierre Bondu (Autour de Lucie) et l’album Ramdam ; Bretagne pour Le Phare de Yann Tiersen.

En 1999 et 2000, Sacha combine des tournées sous Zop Hopop, Françoiz Breut et Dominique A. En Andalousie, il co-réalise l’album de Françoiz Breut 20 à 30.000 jours (novembre 2000). Il enregistre, avec Yann Tiersen, L’Absente (février 2001) et, au Pays de Galles, le 5ème album de Dominique A.

En septembre 2001 sort le deuxième album de Zop Hopop ; Western, suivi en juin 2003 de l’album de reprises Interludes.

En 2004, Sacha apparaît sur l’album de José Parrondo. Il y co-écrit deux titres (Là et It’sMidnight) et les interprète. Cette année-là marque aussi les débuts de Junior Jazz, groupe formé sous la direction de Fritz Sunderman, qui enregistre un premier disque.

En 2005, Sacha exerce ses talents de batteur sur la Saison Volée de Françoiz Breut. En parallèle, il produit et réalise Mangrovia, le 5ème album de Zop Hopop.

En 2006 s’ouvre sur l’Horizon de Dominique A, disque sur lequel Sacha bat le rythme. Dans le même temps, le second album de Junior Jazz voit le jour et Sacha interprète MileAprèsMile pour Congorama, le film du canadien Philippe Falardeau.

En novembre 2006, Sacha « ose » dévaler dans les méandres de la langue française et enregistre pour la première fois un disque entièrement en français : AuClairDeLaTerre. Cet album est l’occasion de voyager ; depuis sa sortie, il a été présenté en Belgique, France, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Chine (Pékin) et Slovaquie.

En juin 2007, Sacha est lauréat aux Octaves de la Musique dans la catégorie Chanson Française pour ce premier opus en français. Cet album est l’occasion de voyager pendant 3 ans ; depuis sa sortie, il a été présenté en Belgique, France, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Chine, Sénégal et Slovaquie.

Entretemps, Sacha persévère dans ses collaborations et rencontres ; il interprète le générique du film Congorama, réalise l’habillement sonore du film BICI de Stefan Liberski, chante divers duos (Saule et les Pleureurs, Monsoon, Stéphanie Crayencour, David Celia), participe aux enregistrements d’Auryn, Sweet Jane et Lemon Straw, effectue la direction artistique de l’album de Moladji, produit et réalise le premier album de Rudy Toorop (At Last) et continue à présenter ses chansons dans le cadre de diverses « Cartes Blanches » qui lui sont proposées (SmartDays 2007, Francofolies de Spa 2008 et Ca Balance 2011) ou de La Tournée des Francos (Montréal, La Rochelle, Spa en 2011).

Votre feedback est le bienvenu.

idlm, l’intégrale de la musique s’est donné pour mission de recenser tous les professionnels de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Vous êtes – ou vous représentez – Sacha Toorop? Vous souhaitez modifier cette fiche? Faites-nous part de vos commentaires.

×