i
Rechercher dans l'intégrale de la musique

Interprète, académie de musique, avocat spécialisé, pop-rock, compositeur, instrumentiste...

Conservatoire royal de Bruxelles

sous-catégories : Conservatoire & IMEP, Enseignement supérieur, Salle de concert

En activité depuis l'Empire (1813), le Conservatoire royal de Bruxelles reçoit ce titre officiel en 1832. Il est depuis cette époque la principale et la plus haute école du royaume de Belgiquedans les domaines de la musique et des arts de la parole. Ce sont des maîtres comme François-Joseph Fétis, premier directeur de l’établissement, François-Auguste Gevaert ou Joseph Jongen et Francis de Bourguignon qui lui ont donné le rang qu'il occupe.

Le Conservatoire royal de Bruxelles a pour mission essentielle d’organiser la formation d’interprètes, de créateurs et de pédagogues, et de la sorte de nourrir et développer l’activité artistique par l’étude et la pratique des disciplines musicales et de la parole. Il remplit donc une double fonction : par une formation du plus haut niveau, il prépare l’étudiant à intervenir activement en tant qu’artiste dans la société et il assure un rôle d’acteur social, d’ouverture au public. Il veille donc à :

- assurer le développement du potentiel artistique des étudiants afin qu’ils enrichissent à leur tour la Communauté française, le monde artistique et la société en général par leur activité professionnelle et créatrice,

- donner aux étudiants la possibilité, au terme de leurs études, de maîtriser les principaux outils nécessaires à une compréhension du contexte sociétal global dans lequel ils évoluent,

- leur assurer une formation de caractère humaniste, développant une capacité de perception sensible et lucide des diverses réalités qui les entourent.

Enfin, dans le cadre de sa mission d’enseignement, le Conservatoire royal de Bruxelles tend à jouer un rôle de production et de représentation artistique, de pôle culturel d’ampleur nationale et internationale ; il est le lieu par excellence de la rencontre et de la transmission de savoirs et de savoir-faire entre étudiants et pédagogues praticiens de leur art. L’institution veille à garantir les spécificités qui déterminent la qualité de son enseignement, à savoir le haut degré d’exigence par rapport à la formation des étudiants, ainsi que leur implication concrète dans la production artistique et la diffusion de l’image du Conservatoire royal de Bruxelles. Elle favorise une relation privilégiée entre l’étudiant et ses maîtres dans une relation de confiance et d’estime mutuelle, par la transmission de traditions d’interprétation soutenue par une recherche constante.

Ses objectifs sont définis par cycle d’études : le premier cycle (baccalauréat) a pour objectif d’assurer une formation de base polyvalent; le deuxième (master) finalise des formations pointues de haut niveau.

Votre feedback est le bienvenu.

idlm, l’intégrale de la musique s’est donné pour mission de recenser tous les professionnels de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Vous êtes – ou vous représentez – Conservatoire royal de Bruxelles? Vous souhaitez modifier cette fiche? Faites-nous part de vos commentaires.

×