i
Rechercher dans l'intégrale de la musique

Interprète, académie de musique, avocat spécialisé, pop-rock, compositeur, instrumentiste...

Fernand Englebert

sous-catégories : Guitare (interprète) genres : Jazz

Fernand Englebert débute la guitare à l’age de 15 ans en autodidacte. Influencé par Eric Clapton, Jimi Hendrix, Jeff Beck et le British Blues en général, il fonde son trio deux ans plus tard. Il fréquente assidûment le célèbre « Marquee Club » de Londres où il découvre le jazz rock. Il écoute alors le « Mahavishnu Orchestra », « Spaces » et « Eleventh House » de larry Coryell, « return to Forever » de Chick Corea et Weather Report.
En 1975, il assiste à la nuit de la guitare lors du Festival de Jazz de Montreux où il découvre le guitariste belge Philip Catherine qui déclenchera en lui le virus du jazz.

Après des études d’électronique, il se rend en 1976 au célèbre « Berklee College of Music » de Boston où il suivra les cours du guitariste Mick Goodrick et passe ses soirées au « Michael’s pub », lieu de prédilection du jazz et du guitariste Mike Stern entre autres. Il découvre également Pat Metheny, John Abercrombie, John Scofield, Mike Goodrick et leur père spirituel Jim Hall ainsi que Miles Davis, John Coltrane, Bill Evans, Sonny Rollins, Herbie Hancock, etc...

De retour en Belgique, il suit les cours du séminaire de jazz du Conservatoire Royal de Liège avec notamment Bill Frisell ainsi que des cours particuliers avec Philip Catherine. En 1980, il obtient le certificat d’arrangement, harmonie et orchestration délivré par le « Berklee College of Music ». En 1984 et 1985, il joue en quintette avec le trompettiste Gino Lattuca avec lequel il participe à plusieurs festivals, concerts en club, émissions télévisées, etc.
En 1985, il tourne en quartet avec Bruno Castellucci (drums), Théo de Jong ou Michel Hatzigiorgiou (bass) et Guy Cabay (vibes). Il joue régulièrement en trio et quartet.

En 1987, il joue au sein du trio de l’organiste Lou Bennett (USA) avec lequel il participe au festival de Loppem. Il joue ensuite en trio avec Benoit Vanderstraeten (bass) et André Charlier (drums) avec lesquels il participe à la grande nuit du jazz à Montreux-Vieux (FR). Il travaille occasionnellement avec des musiciens belges tels que Richard Rousselet, Philippe Aerts, Félix Simtaine, etc et joue dans les bases militaires pour l’U.S. Air Force.

En 1990, il tourne en France avec un quartet composé de Dominique Di Piazza (bass), Marc Busquet (drums) et Michael Blass (keyboards). Il sillonne la Belgique et la France au sein de son groupe pour la promotion de son CD Fantasmatic Theory chez B. Sharp. Il joue occasionnellement avec les saxophonistes américains Joe Lovano, Bob Mover, etc.

De 1992 à 1994, il fonde un quartet parisien avec le saxophoniste Pierre Maric Bonafos, le bassiste Thierry Mineau et le batteur Etienne Brachet et joue au Sunset avec Simon Goubert et le pianiste Thierry Eliez. Il accompagne également des musiciens américains de passage en Belgique. Il a joué avec les meilleurs bassistes européens tels que : Théo de Jong (Dee Dee Bridgewater, Toots Thielemans), Michel Hatzigiorgiou (Toots Thielemans, Aka Moon, Jaco Pastorius) Nicolas Fiszman (Larry Coryell, Philip Catherine, Christian Escoudé) Philippe Aerts, Hein Van de Geyn (John Abercrombie, Philip Catherine, Dee Dee Bridgewater) Benoît Vanderstraeten (Didier Lockwood, Scott Henderson, John Scofield), Dominique Di Piazza ( John Mc Laughlin, Birelli Lagrène) Thierry Mineau (Mike Stern, Frank Gambale, Billy Cobham), Jean-Marc Jaffet (Dee Dee Bridgewater, André Ceccarelli) etc.

De 1994 à 2000, il joue en trio Blues et Fusion avec le bassiste Christophe Nitard et le batteur Jean-Claude Lopez. Ils font des concerts en Belgique, France, Suisse, Allemagne, etc.

Depuis 2000, il joue principalement en trio avec Thierry Rombaux (Basse) et Christophe Hoffbaueur (Drums). Avec son trio, il accompagne occasionnellement la chanteuse Sylvie Nawasadio (Zap Mama). Il est également actif en tant que sideman avec Dieudonné Kabongo, Aline Bossuma (Tam Echo Tam).

En 2002, lors d’un stage d’été en Italie organisé par le Berklee College of music, il est remarqué par le contrebassiste Giovani Tomasso (co organisateur de l’Umbria Jazz Festival et le fait jouer en off à la Bottega del Vino en duo avec la chanteuse vénitienne Anabella Frusco. Il fait également partie de l’orchestre maison du club « Célébrate » avec le pianiste romain Pietro de Girolamo et anime ainsi les fameux concerts Jam sessions after midnight ou il accompagne notamment les américains en visite au festival.

En 2003, il rejoue à la Bottéga del Vino en trio avec Pietro de Girolamo, Jam chez Angelino ou il joue entre autre avec le talentueux batteur El Negro Horacio Hernandez.

En juillet 2004, il retourne jouer en Italie avec le pianiste Pietro De Girolamo en quartet au Celebrate.

Depuis 1986, il partage sa vie entre l’enseignement musical et la scène.

Etudes : Berklee College of music (Boston) USA conservatoire de Liège section Jazz. Il se perfectionne en guitare avec Mick Goodrick, Philip Catherine, Bill Frisell, Serge Lazarevitch, Pat Martino, Mark White, Jim Kelly, etc.

Il étudie l’improvisation, l’harmonie et l’arrangement avec : Hall Grossman, Matt Marvuglio, Larry Monroe, Steve Prosser, Steve Houben, Greg Badolato, Michel Herr.

Votre feedback est le bienvenu.

idlm, l’intégrale de la musique s’est donné pour mission de recenser tous les professionnels de la musique en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Vous êtes – ou vous représentez – Fernand Englebert? Vous souhaitez modifier cette fiche? Faites-nous part de vos commentaires.

×